La Gestion en Entreprise représente un facteur déterminent de la réussite ou de l’échec de tout modèle de management. Nous vous proposons dans cette lecture un aperçu sur les différents modèles de gestion en milieu professionnel.

Effort général de simplicité

  • Ne pas se préoccuper trop de la structure mais davantage de l’esprit qui anime un tel mode de gestion, par exemple : E. qui a supprimé son Service du Personnel.
  • Viser à résoudre les problèmes là où ils se posent et non à l’échelon supérieur.
  • Simplicité des messages : prendre le temps de les préparer, y faire participer un grand nombre pour les élaborer, prendre le temps d’écouter attentivement.

 

  1. Souci du détail
  • Les relations humaines sont faites de détails, de quotidien.
  • Les questions quotidiennes demandent une réponse immédiate.
  • Nécessité d’une exigence accrue, le laxisme tue.
  • Information immédiate, si possible en temps réel pour que chacun puisse connaître les résultats de son action.
  • Tendre au fait que l’informatisation ne soit plus donnée par la hiérarchie mais cherchée là où elle se trouve – à quelque niveau que ce soit – par celui qui en a besoin Þ nouvelle conception des circuits d’information.

 

  1. Défi mobilisateur
  • Importance de la durée : les changements importants dans l’E. nécessitent une persévérance et une continuité soutenues.
  • Apprendre à apprécier les facultés collectives (cf. « La Redoute » : défi des 48 heures).

1602000_c816136b

Conclusions

  • Il n’y a pas de règles à priori de la réussite.
  • C’est sur nous-mêmes que nous devons prendre appui: nos valeurs et nos capacités deviennent nos seules ressources.
  • Référons-nous au concept d’apprentissage: ce n’est pas nous qui construisons un autre monde mais nous apprenons à nous comporter différemment, à établir de nouveaux rapports, une nouvelle façon de concevoir nos responsabilités.
  • La découverte d’un autre collectif (apprendre ensemble) implique un changement des règles du jeu et de la nature du jeu lui-même.
  • Indispensable besoin d’écoute: de l’écoute naît une nouvelle connaissance.

Une stratégie fondée sur la connaissance: non plus liée au raisonnement objectif-moyen mais à l’analyse des ressources et contraintes avant de se fixer des objectifs.

LEAVE A REPLY