1. La justification

Enoncé : la saisie des faits comptables est toute écriture comptable s’appuie sur une pièce justificative datée et porte un indice de référence à celle-ci.

Commentaire : ce principe est indispensable pour la régularité des comptes, comme instrument de preuves et déterminera sa qualité économique et juridique à l’opération comptable.

  1. Universalité

Enoncé : selon ce principe, la compta doit saisir l’ensemble des opérations, des avoir, droits et obligations ainsi que l’ensemble des engagements et responsabilités de l’entité.

Commentaire : l’ensemble des opérations doit trouver son expression dans le plan comptable.

  1. Non Compensation

Enoncé : en compta aucune compensation ne peut être effectuée entre des avoirs et des dettes, des charges et des produits ni entre des droits et des engagements.

Commentaire : si une E. a, par exemple, en même temps une créance vis-à-vis d’un tiers, elle ne peut annuler la première. Il faut garder trace de l’un et de l’autre même si en terme de résultat les deux s’annulent.

  1. Spécialisation de l’exercice

Enoncé : les produits et charges sont enregistrés au fur et à mesure qu’ils sont acquis ou qu’ils ont été engagés (et non lors de leur encaissement ou paiement), mais il faut les enregistrer dans les états financiers de la période concernée.

  1. Réalisation:

Enoncé : ce principe détermine le moment où un produit comptable doit être enregistré.

Commentaire : ce principe permet de définir clairement le résultat de la période comptable.

  1. Rapprochement des produits et des charges :

Enoncé : principe selon lequel un lien doit être établi, dans la mesure du possible entre les produits et les charges qui ont été engagées en vue de les engendrer.

Commentaire : ce principe vise un double objectif: déterminer le résultat (accroissement d’actif net) d’une période comptable, en comptabilité générale ou le résultat d’un produit, projet, en comptabilité analytique.

LEAVE A REPLY